Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, Chronique sociale s'est préoccupée dès ses origines
de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer une organisation
de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Chronique sociale
Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Image
Précédent  < Image1Image | Image2Image | Image3Image | Image4Image | Image5Image | Image6Image | Image7Image | Image...Image Suivant

Pratiques artistiques et thérapies par l'art


Auteur(s) : Bonnefon Gérard / 
Niveau de lecture : L'essentiel
Nombre de pages : 334 p.
Poids : 0,461
Format : 15 x 22 cm
ISBN : 978-2-36717-127-2
Thèmatique : Animation - Coopération

Prix unitaire TTC : 19,50 €


4e de couverture  |  L'auteur
4e de couverture
Pratiques artistiques et thérapies par l’art

Les pratiques artistiques et les thérapies par l'art dans les asiles, puis à l'hôpital psychiatrique ont été mises en place, à titre principal, à l'initiative de médecins aliénistes, puis de psychiatres. Dans le cadre initial et fondateur du « traitement moral » conçu par Philippe Pinel, ils ont préconisé des traitements au moyen de l'art qui se déclinent d'une manière très diversifiée, avec pour une part les thérapies, la sociothérapie, l'ergothérapie..., et d'une autre, l'art en tant que pratique favorisant les liens sociaux et structurant la vie des internés.
Le parcours historique proposé conduira les lecteurs à la rencontre de praticiens qui ont conçu et mis en œuvre des pratiques soignantes au moyen de l'art : Joseph Daquin, Jean-Charles Desessarts, Jean-Étienne Esquirol, Désiré-Magloire Bourneville, François Leuret, Évariste Marandon de Montyel... L'épopée artistique du marquis de Sade et de M. de Coulmier créateurs d'un théâtre pour tous dans la Maison nationale de Charenton sera un des repères théoriques. Une monographie de Ville-Evrard permettra d'étudier la place de l'art et des distractions dans un établissement de soins.
La psychopathologie de l'expression engagée initialement dans l'étude des signes de la maladie dans les représentations plastiques et attentive à l'étrangeté des œuvres (Benjamin Pailhas, Auguste Marie, Marcel Réja, Hans Prinzhorn, Robert Volmat...) va ouvrir la voie aux thérapies par l'art que Claude Wiart va préciser. L'émergence du regard culturel est due à André Breton (surréalisme), puis Jean Dubuffet (l'art brut) et Jean Revol (art originaire).
Cet ouvrage a pour objet de préciser les usages de l'art et d'appeler à la prudence et à la nuance lors de la mise en place de dispositifs dans les contextes soignants, rééducatifs, éducatifs... La grande plasticité de l'art permet des utilisations multiples au service des personnes malades, handicapées et autres.

Précédent  < Image1Image | Image2Image | Image3Image | Image4Image | Image5Image | Image6Image | Image7Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Télécopie : 04 78 42 03 18 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page