Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, Chronique sociale s'est préoccupée dès ses origines
de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer une organisation
de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Chronique sociale
Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Image
Précédent  < Image...Image | Image2Image | Image3Image | Image4Image | Image5Image | Image6Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image | Image...Image Suivant



Apprendre et enseigner l'intelligence des langues
À l'école de Babel, tous polyglottes

Auteur(s) : Cordesse Joëlle
Co-éditeur(s) : Préface de Claudine Normand - Postface de Philippe Meirieu
Nombre de pages : 192 p.
Poids : 260 g
Format : 15x22 cm
ISBN : 978-2-86008-751-6
Thèmatique : Communication

Prix unitaire TTC : 16,20 €

Mots-clés : Pratique, Langues étrangères, Langage universel, Vivre ensemble
4e de couverture  |  L'auteure
4e de couverture
Joëlle Cordesse nous propose un paradigme : la langue à construire, avec d'autres, dans des situations d'invention-réinvention ; la langue à réélaborer par des sujets qui en saisissent (à tous les sens du terme) la portée symbolique. Elle nous offre le vrai moyen d'apprendre à parler des langues vivantes.   
Extrait de la postface de Philippe Meirieu
 
« Toute langue est nôtre. Merci. » Cette émouvante déclaration spontanée d'un jeune élève de collège en conclusion d'une Rencontre de classes multilingues dit le renversement qu'il nous faut opérer dans nos têtes pour qu'enfin les langues des autres cessent de nous apparaître comme des territoires réservés, inaccessibles sans une longue et difficile initiation que seuls réussissent quelques-uns qui semblent avoir un « don », un « sens des langues », une « bonne oreille ». Le don des langues, ça s'apprend, par une pratique audacieuse de la polyglossie, dans une logique pédagogique qui prend le parti systématique de l'inclusion.
La sémiotique peircienne apporte les outils de formalisation d'une démarche de recherche et de formation, une théorie pratique de l'étrangeté.
Ce sont les conditions et les processus de l'évolution des langues, du langage et de la pensée, à l'échelle d'une personne, d'un groupe-classe ou d'un peuple, qu'elle permet ici de mettre en lumière.
L'expérience que décrit ce livre montre qu'il est possible d'enseigner les langues dans une perspective qui construise et entretienne la curiosité épistémologique plutôt que la timidité.
C'est une belle réussite de la part de Joëlle Cordesse que d'avoir ainsi rendu vivante et féconde la référence à Peirce, philosophe trop mal connu des linguistes. Dans une langue riche, avec un enthousiasme communicatif, elle fait partager à ses lecteurs la conviction que la classe de langue peut échapper à « une pédagogie de la connivence culturelle » et devenir l'occasion, pour des élèves passifs ou timorés, de « se vivre intelligents et créateurs ».
Extrait de la préface de Claudine Normand

Précédent  < Image...Image | Image2Image | Image3Image | Image4Image | Image5Image | Image6Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Télécopie : 04 78 42 03 18 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page
Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de connexion et fournir une connexion sure, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter le contenu à vos centres d'intérêt. Cliquez sur OK et continuer pour accepter les cookies et poursuivre directement sur le site. En savoir plus