Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, éditeur depuis 1920, Chronique sociale s'est préoccupée
dès ses origines, de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer
une organisation de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Image
Précédent  < | | | | | Image...Image | Image206Image | Image207Image | Image208Image | Image209Image | Image210Image | Image211Image | Image212Image | Image213Image | Image214Image | Image...Image Suivant

Le corps en thérapie
Du plaisir douloureux de la dépendance au plaisir orgastique de la liberté

Auteur(s) : Matrat Pascal
Nombre de pages : 160 p.
Format : 15 x 22 cm
ISBN : 978-2-85008-846-9
Thèmatique : Développement personnel

Prix unitaire TTC : 15,10 €


4e de couverture  |  L'auteur
4e de couverture
Le corps en thérapie

Les dépendances constituent une réalité qui concerne un grand nombre de personnes à différents degrés. Dans certains cas, elles n'ont que peu d'incidences sur le quotidien, mais pour beaucoup elles représentent un véritable handicap. L'origine de ces dépendances est souvent à chercher dans les périodes les plus archaïques de la vie. Des circonstances traumatiques ont généré un manque, un vide intérieur accaparant toute la vie des personnes. Pour ne pas en souffrir, elles tentent continuellement, de manière irrépressible et compulsive, de le combler et de l'oublier par le recours à des plaisirs artificiellement créés. Si ceux-ci s'avèrent satisfaisants dans un premier temps, ils ne font à terme que creuser le fossé entre le sujet et la réalité, amenant progressivement celui-ci à l'ennui et à l'isolement.
Face à cette problématique, la parole, qui reste au cœur du dispositif de soin, n'est souvent pas suffisante pour permettre aux personnes d'abandonner leur système de défenses et d'affronter leurs angoisses les plus profondes. Le travail corporel, par le biais de l'analyse reichienne, constitue un puissant levier pour effectuer ce travail. Grâce aux techniques très rigoureuses mises au point par Wilhelm Reich, la prise en compte du corps du patient permet à celui-ci de se réconcilier avec lui-même (et souvent avec un corps qu'il a délaissé), de retrouver le plaisir de vivre et de se reconnecter aux aspects les plus doux de sa pulsion de vie. L'engagement du soignant dans ce travail en profondeur est déterminant pour aider le sujet à restaurer de la confiance et du plaisir dans ses relations aux autres.
Mais le travail reichien ne se résume pas uniquement à une technique. Il inclut également la dimension sociopolitique. Cela signifie que dans son travail, le soignant doit aussi prendre en compte le cadre institutionnel, social et juridique pour s'extraire des représentations, de la morale et des préjugés qui emprisonnent notamment les usagers de drogues.

Précédent  < | | | | | Image...Image | Image206Image | Image207Image | Image208Image | Image209Image | Image210Image | Image211Image | Image212Image | Image213Image | Image214Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page
Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de connexion et fournir une connexion sure, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter le contenu à vos centres d'intérêt. Cliquez sur OK et continuer pour accepter les cookies et poursuivre directement sur le site. En savoir plus