Ciné-narration une façon d'être

ISBN 978-2-36717-429-7 Catégorie Comprendre les personnes
12,23 €
Du récit de film à la conscience de soi

Mots-clés : Cinéma, Atelier
Auteur Gilly Patrice
Nombre de pages 120 p.
Format 15 x 22 cm
Poids 169 g
Partager

Un film, c’est d’abord une histoire et des personnages. La narration et l’identification aux protagonistes fondent le cinéma. Un long-métrage égrène une succession de moments narratifs, chaque instant appelant une suite.
« Et alors, que s’est-il passé ? », insiste l’auditeur d’un narrateur hésitant.
Le montage de scènes successives trame un récit reçu et perçu à plusieurs niveaux de conscience : sensitif, émotionnel et cognitif. Un film produit des effets et du sens dont le spectateur se saisit pour élaborer un récit de l’histoire qu’il a regardée, immergé deux heures durant, assis immobile dans son fauteuil.
Chaque séance est unique, conditionnée par l’humeur du moment, le thème du film, l’implication du spectateur dans l’histoire montrée, si proche de la réalité. Le spectateur recherche sur l’écran plat des analogies avec la vie en trois dimensions. Il est enclin à l’empathie, pas trop soucieux de concordance avec le réel. Néanmoins, un film lui dit toujours quelque chose, en résonance peu ou prou avec son être, avec son identité narrative.
 
Cet ouvrage s’applique notamment à dessiner le profil du spectateur ciné-narrateur, celui qui démonte le film vu et en remonte une nouvelle version orale. Cette histoire neuve jaillit des images du ciné-narrateur muées en mots, auxquelles s’ajoutent les visions parlées de la microsociété créée dans la foulée de la projection ou dans un après film plus ou moins proche.
Cet ouvrage est un outil précieux pour tous ceux qui souhaitent mettre en place des échanges entre spectateurs à l’issue d’une séance de cinéma, de manière spontanée ou organisée.
 
Patrice Gilly anime des ateliers de ciné-thérapie fondés sur les thérapies narratives, la Gestalt-thérapie et sa connaissance étendue du septième art.
Il a été critique de cinéma, journaliste professionnel dans la presse en ligne, écrite et audiovisuelle. Il a animé des ateliers d’écriture en développement personnel et a publié un ouvrage sur les usages des moyens de communication numérique.
 
 
Chez Chronique sociale, il  a publié :
Le cinéma, une douce thérapie – De soi à l’écran, de l’écran à soi

Du même auteur