Vivre la construction identitaire en formation

ISBN 978-2-36717-075-6 Catégorie Pédagogie / Formation
13,74 €

Savoir exister, se situer, devenir

Mots-clés : Processus personnel de formation, Prendre la personne dans sa totalité
Auteur Sumputh Malini
Préface / Postface Barbier René
Nombre de pages 168 p.
Format 15 x 22 cm
Poids 238 g
Partager
Cherchant des moyens pour amener l’adulte fragilisé à trouver sa place dans son processus de formation, cherchant les voies à emprunter pour participer à l’épanouissement intellectuel, professionnel, personnel, voire même spirituel de l’adulte en formation, l’objectif de cet ouvrage est de montrer comment l’analyse et la prise en compte du rapport au savoir de ces personnes, et de ces multiples dimensions, influent sur le processus de formation pour en faire un réel processus émancipateur. En effet, il s’agit bien de comprendre comment amener l’apprenant à s’inscrire dans un type de rapport au monde, à soi et aux autres qui le transforme. Pour cela, il faut considérer qu’un adulte ne peut s’envisager lui-même, et pleinement, dans son processus d’apprentissage que si le dispositif pédagogique prend en compte la totalité de son être, sa dimension singulière.

L’auteur dégage ainsi trois dimensions du rapport au savoir notamment pour les publics en difficulté sociale :
- un « savoir exister » qui reconnaît la part relationnelle, affective, nécessairement conflictuelle parce que transformatrice, de toute formation digne de ce nom ;
- un « savoir se situer » qui implique des références intellectuelles critiques de l’ordre établi et du fatum social et économique par une relation interculturelle questionnant nos a priori. Les relations interculturelles dynamisent ainsi les identités apprenantes dans un sens transformateur ;
- un « savoir devenir » qui parvient à penser sa vie en termes d’avenir dégagé de la fatalité conditionnée et de projets enfin réalisables.
Cet ouvrage décrit, à l’aide de multiples exemples, ces différents rapports au savoir.

Il est également une illustration concrète de la démarche de recherche-action.
Malini Sumputh, docteure en sciences de l’éducation, enseignante au sein de l’Institut d’enseignement à distance de l’Université de Paris 8. Elle est actuellement chargée de recherche au Centre d’innovation et de recherche en pédagogie de Paris (CIRPP - Chambre de commerce de Paris).